Gault & Millau – Mai 2013

Château de Pressac 2010 : 17/20 : Beau travail signé sur un vin sans surpuissance et plutôt élancé dont l’expression du nez est retenue. Il a la qualité de son défaut, à savoir un manque de densité mais une très belle finesse florale au dessin subtil comme une dentelle.

Voir l’article en PDF