La Revue du Vin de France – Mai 2013

Château de Pressac 2012 : Moins cabernet que les très réussis 2011, 2008 et 2007, l’échantillon présente un merlot sélectif, gras, sucré par le fût, puissant, un peu déséquilibré par l’alcool en finale. Il devrait s’affiner à l’élevage.

Voir l’article en PDF