Le Figaro Magazine – Février 2008

Château de Pressac 2004 : Avec sa robe rubis sombre, ce Saint-Emilion surprend par sa couleur intense, mais aussi par la densité de ses tanins, gage une longue garde.

Voir l’article en PDF